Tirons sur la chasse

     Les pétitions anti-chasse accourent. Coup de canon depuis le dernier incident à La Croix Saint Ouen, malheureusement pas isolé. Des milliers de gens se mettent en opposition pour prendre à bras le cor cette pratique barbare.

     Cela consiste juste à traquer l’animal pendant des hères et une fois le cerf vidé, on l’abat. Ça c’est du sport. Enfin, surtout pour les chiens et les chevaux qui croisent le flair. Comme au Moyen-Age, où on voyait l’écervelé quand les cerfs venaient. Aucune note de cerf-vice, cet animal pacifique aime juste se prélasser on the biche. Alors comment peut-on prendre plaisir à le tuer ? Les rois de la bêtise contre les rennes des bois. Ces gens qui tuent des daims ne méritent que dédain.

      En France, la chasse ne sert pas à réguler les espèces ou à protéger l’éco-système. Sauf si on parle du système éco alimenté par les abrutis en 4×4, qui évacuent leur frustration en vidant leurs douilles dans la nature…

#balancetonporc

       Le porc-ducteur Harvey Weinstein se voit accusé de viols, harcèlements sexuels et autres trucs pas catholiques. Hollywood est en émoi, et moi aussi.

    C’est un peu Jurassic Porc, ou plutôt Sexe mensonges et vidéos, à Ciné city. Il avait la réputation d’avoir du chien en réserve, quel Carnage. L’Oeuvre de Dieu, enfin plutôt la part du diable, car il n’était pas In love comme Shakespeare, mais plus cho-cho-cho-Chocolat. En passant de l’Ombre à la lumière, beaucoup d’actrices se manifestent et l’accusent, ça devient Viral.

     Depuis, sur le site www.balancetonporc.com, le témoignage de centaines de femmes et de quelques hommes affluent. Après en avoir lu quelques-uns, les (jeux de) mots me manquent. De la blague potache au geste trop tâche, du harcèlement textuel à sexuel, il faut que chacun prenne conscience des limites ; même ceux qui ont le vice vers ça.

Roule ma poule !

     Rien Nasser de courir, il faut partir à point. Comme le permis, que peuvent maintenant passer les femmes en Arabie-Saoudite. « Il était tank ! », nous dit Arielle, la petite syrienne.

Pour une partie de la jante féminine c’est l’hallu, mais il en faut pneus pour être heureux. Dernier endroit où les femmes n’ont pas le droit de conduire (quelqu’un a du les mettre au Coran), cette restriction « Médine Arabie » prendra fin en juin 2018. Un moyen de plus pour elles de littéralement mettre les voiles, loin de ces conquistchadors. Et pourquoi pas di-lapider (à leur tour) la fortune de leurs maris, en s’achetant des services athée ? Ou avec des copines, former la Bande de gasoil ?

Il reste encore beaucoup de route à faire pour le droit des femmes dans ce pays. Les bas, gnôles, ou tout ce qui peut véhiculer la liberté doit être à portée de main. Quand elles ne seront plus obligées de dire « j’vais là-bas » à chaque fois qu’elles sortent, ça va commencer à vraiment rouler.